Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Plume pour écrire

Ce genre de plume existe depuis le 6ème siècle, dont une qualité supérieure faite avec des plumes de cygne ou de corneille, et une plus courante en utilisant des plumes d'oie. Une grande plume d'aile ou de queue fera l'affaire, à condition qu'elle soit tombée naturellement et ne soit pas abîmée.

Méthode n° 1 - pour s'amuser

Fournitures

  • Une grande plume
  • Une planche pour couper
  • Couteau bien aiguisé ou lame de rasoir

NOTE: Le couteau devra avoir une lame droite, sans "dents". Un canif bien aiguisé fait tout aussi bien, mais un Ex-Acto est déconseillé, car son manche rond ne permet pas de le tenir assez fermement -- une plume est plus difficile à couper que vous ne le pensez.

Technique

Une plume en bon état possède toujours une hampe évidée à la base.
  1. Tenez la plume fermement contre la planche. Coupez la hampe en biseau.
  2. Coupez ensuite l'extrémité pointue.
  3. Enfin, pour permettre à l'encre de s'écouler, retournez la plume et pratiquez une petite fente de 6 mm en direction de la pointe.

image
Pour écrire, vous aurez quelques difficultés à vous adapter, surtout si vous n'avez jamais essayé de plume à embout métallique. L'une et l'autre doivent être constamment trempée dans l'encre et essuyée sur le bord de l'encrier. Mettre plus d'encre qu'il ne faut ne vous économisera pas de temps, cela ne fera que des taches sur le papier. De plus, les plumes naturelles ainsi que certaines plumes à pointe métallique dont la pointe est large et plate, grattent le papier. Des éclaboussures sont le lot des débutants.

Si vous voulez tracer une ligne verticale avec une plume naturelle, il faut aider l'encre à s'écouler en inclinant la plume sur le papier. Une ligne fine s'obtient en traçant depuis le coin supérieur droit jusqu'au coin inférieur gauche, tandis qu'une ligne épaisse s'obtient en traçant du coin inférieur gauche au coin supérieur droit. Cette particularité, ainsi que l'empattement naturel ou la fioriture réalisée par l'inclinaison au début d'un mot donneront à votre écriture un cachet tout spécial et une originalité certaine.




Méthode n° 2 - la VRAIE plume d'antan

Cetteméthode permet d'avoir une plume qui écrira bien sur 5 ou 6 pages et aussi, que l'on pourra retailler lorsqu'elle sera émoussée.

Fournitures

  • Quelques plumes longues d'aile ou de queue
  • Un couteau très aiguisé et sans dents
  • 1 paire de pinces à épiler
  • 1 boîte de conserve aussi haute que la hampe des plumes
  • Du sable, assez pour remplir la boîte de conserve
  • 1 planche à découper
  • 1 contenant d'eau pour faire tremper les plumes
  • 1 four portable ou le four d'une cuisinière
  • Poignées ou mitaines de four


Technique

Commencez par enlever la membrane dans la hampe en vous servant des pinces à épiler. Si vous la laissez, l'encre ne s'écoulera pas du tout.

Puis faites tremper la plume tout une nuit dans de l'eau. Ceci aidera ultérieurement à la coupe. La hampe transparente deviendra opaque.

Remplissez une boîte de conserve de sable fin et mettez le tout au four à 350° F pour 15 à 20 minutes. Sortez la boîte du four et enfoncez-y la hampe de la plume aussi loin qu'elle peut aller. Laissez le tout refroisir complètement sans plus y toucher. Ce traitement durcira la hampe, lui redonne sa transparence, et la rendra moins cassante à la coupe.
image
En haut, traitée, en bas non-traitée

Dégagez ensuite le bas de la plume, pour donner plus de place à votre main pour écrire et également donner une plus longue surface à retravailler par la suite. Faites-le avec un couteau bien aiguisé, en glissant la lame sur la tige centrale de la plume et enlever tout le duvet et les barbillons du bas. Montez aussi loin que vous voulez. C'est une question autant d'esthétique que de pratique.

Tenez maintenant la plume dans votre main, comme si vous étiez en train d'écrire. Puisqu'une plume n'est pas parfaitement symétrique, il est conseillé de trouver l'emplacement exact du "dessous" de la pointe d'écriture avant la première coupe. Ceci rendra la plume plus facile à manipuler.

image

1 2 3 4

#1 - Faites une coupe transversale, en biseau, du haut vers le bas. Placez-vous sur la planche et tenez la plume fermement pour la coupe. Celle-ci devra être faite sur toute l'épaisseur de la hampe, à moins de 45°. La marque au feutre sur la photo indique où commencer la coupe.

#2 - Faites maintenant une deuxième coupe. En tenant la plume la pointe éloignée de vous, coupez une belle courbe bien centrée, de la moitié de la précédente. C'est cette coupe (plume du bas de l'illustration) qui donne la forme de la plume et gardera l'encre pendant l'écriture.

#3 - La fente: c'est le point le plus délicat. Prenez les deux "cornes" de la pointes et ramenez-les l'une sur l'eautre, Vous entendrez la hampe casser en une ligne longitudinale centrale. Ne pressez pas trop loin de la pointe sinon la fente sera trop longue. Vous pourriez également faire cette fente au couteau, mais prendre la ligne naturelle de la plume est plua aisé et vous serez assuré que la fente est droite (si les premières coupes sont bien centrée, naturellement).

#4 - Maintenant, il reste à tailler la pointe. Si la pointe est trop large, elle s'usera vite. Si elle est trop étroite, elle éclaboussera d'encre partout. Sur l'illustration, celle de gauche est trop étroite et ne fait qu'un gâchis. Celle de droite est trop large et nécessitera un seconde coupe. Celle du centre est ce que vous voulez obtenir.

Problèmes

Il faut avoir la main légère pour écrire avec une plume, pas nécessairement qu'effleurer le papier, mais pas la force pour trois copies carbone non plus. Si elle est bien taillée, une plume acceptera une pression normale qu'on utilise habituellement pour un stylo ou une bille à pointe feutre.

Si la plume fait des taches partout, les bords n'ont pas été assez incurvés de la pointe vers la rondeur de la hampe. Il ne faut pas oublier que c'est la hampe qui retient l'encre. S'il n'y a pas d'angle entre le tuyau et la pointe, l'encre s'écoulera trop vite.

Si la plume n'écrit plus après quelques mots, c'est probablement du au fait que les deux pointes (de chaque côté de la fente) ne se rencontrent pas. Il est possible de réparer ceci en retaillant la pointe. Si c'est que le tube n'a pas été assez bien nettoyé, grattez-le en ayant soin de vider la chambre d'encre auparavant.

Retailler

À part le durcissage dans l'eau et le sable, ce sont les mêmes démarches pour redonner à la plume son allant. Taillez la hampe, la pointe et la fente, comme précédemment. La même plume peut être retaillée plusieurs fois, et ceci jusqu'à l'endroit de la hampe qui a été durci à la chaleur.

image
Voici un petit pense-bête datant du siècle dernier, avec les 7 étapes à suivre pour obtenir une plume utilitaire.

NOTES: Dans certains ouvrages, il est indiqué de mettre la boîte de sable sur la cuisinière. Il n'y a aucun avantage à cela car la température accumulée dans le four est suffisante. De plus, les plumes placés dans du sable trop chaud risquent de brûler, ce qui ne risque pas d'arriver si le sable est simplement chauffé puis refroidit lentement pendant que les plumes durcissent.

Nous n'avons pas les données pour faire chauffer le sable dans un four à micro-ondes.

Pour la cuisinière, 375° F équivaut à environ 175° C à un degré ou deux près.







Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics