Artisanat pour tous

INDEXCONVERSIONSAIDEABREVIATIONSEMAIL

Recettes de pâte de roses et d'eau de roses

Pâte de roses

Contrairement à certaines croyances populaires comme quoi les romains avaient découvert la pâte de roses au début du Christianisme en oubliant une casserole de pétales de roses sur le feu, ou à l'époque médiévale, pour la création de rosaires (grands chapelets), cette technique a vu le jour au 19° siècle, à l'époque victorienne, alors que les roses servaient à une foule d'autres créations artisanales.

De nos jours, certains procédés à base de polymer permettent d'utiliser des boutons de roses pour la fabrication des colliers, mais à l'origine, les bijoux et perles odorantes étaient confectionnés en pâte, faite de pétales de roses réduits en bouillie puis formée en boules et séchées.

image



Il est également faux de prétendre que la suie des lampes servait à préserver les perles de rose et leur donnait leur couleur foncée. Les perles odorantes créées à cette époque étaient le plus souvent noires ou d'un rouge très profond, car la marmite utilisée pour chauffer les pétales était en fonte, l'oxydation du métal étant seule responsable de cette teinte foncée.

Toutes les roses ne conviennent pas. Les hybrides comme les roses thé et les "Floribunda" n'ont pas assez d'essence pour conserver leur parfum longtemps et deviennent d'un brun roux pas très joli. Il faut utiliser des variétées plus résistantes, comme la "Damask", la rose "Apoticaire" et la rose "Cabbage".

N'utilisez que des fleurs qui n'ont pas été traitées avec des pesticides (donc, pas de fleurs de fleuriste!). Pour une couleur uniforme, prenez des fleurs dans les mêmes teintes, soit des roses avec des rouges, des orangées avec des jaunes et pourquoi pas les mauves avec les blanches. Des couleurs trop disparates pourraient donner des teintes de pâte qui ne vous plairont pas, mais, naturellement, il est toujours possible d'expérimenter avec des quantités plus réduites.



Technique

image

1 2 3 4



#1 - Récoltez un grand sac d'épicerie de roses complètement épanouies, le matin, par temps sec, après que la rosée soit complètement évaporée. Enlevez les pétales un à un, puis détachez la partie blanche (la base, même chez les blanches) de chaque pétale (on ne l'utilise pas).

Placez les pétales dans une casserole en fonte ou fonte émaillée (l'aluminium n'est pas recommandé), et couvrez à peine d'eau.

Ajoutez les additifs:

  • La poudre d'iris ou la gomme de benjoin serviront à garder le parfum des perles. Utilisez 30 grammes de gomme de benjoin par 9 litres de fleurs. C'est une résine qui ressemble à la vanille, et qui devra être finement moulue. La poudre d'iris sent la violette. Utilisez dans les mêmes proportions ou plus généreusement, selon les goûts. Vos perles garderont leur senteur plus longtemps si vous ajoutez l'un ou l'autre ou même les deux additifs.

  • La gomme arabique, la gomme d'agar, la colle blanche en liquide ou le gesso servent d'adhésif pour garder la forme des perles. Ajoutez les gommes en poudre en petite quantité pour donner plus d'adhérance à la pâte et plus de résistance aux perles sèches.

  • L'huile de rose ajoutera un parfum plus intense et plus prolongé.

  • L'eau de rose peut remplacer l'eau du robinet pour donner encore un parfum plus intense.

Chauffez, à feu modéré, pendant une heure sans bouillir puis retirez du feu. Répétez encore une heure à la fois pendant au moins trois jours (peut prendre jusqu'à 2 semaines), en ajoutant de l'eau au besoin, juste assez pour couvrir. Brassez bien pour défaire les pétales. Ne laissez jamais l'eau s'évaporer complètement.

La pâte est prête lorsqu'elle est lisse et collante (elle est vraiment très, très collante!).

#2 - Travaillez la pulpe avec vos doigts pour créer des billes. Quelques gouttes d'huile de rose sur les doigts donnera plus de parfum et empêchera la pâte de coller à vos doigts. Attention! Cette pâte tache tout (surfaces, vêtements, peau, etc.) et colle sur presque toutes les surfaces. De plus, une fois sèche, elle devient aussi dure que du bois. Travaillez sur un napperon de plastique ou une nappe plastifiée jetable.

Pour faire les perles, vous pouvez soit faire des boudins en roulant un morceau de pâte sur le napperon puis en coupant des sections de même longueur avec un couteau, soit en en prenant des morceaux avec un dé à coudre (technique des biscuits à la cuiller) ou en prenant des petits morceaux que vous roulerez entre vos paumes.

#3 - Pour percer les trous, vous avez le choix : soit en formant la bille directement autour d'une tige de bambou huilée ou une grosse aiguille et en les laissant ainsi jusqu'à ce qu'elles soient partiellement sèches, piquées sur un bloc de mousse de fleuriste en faisant bien attention à ce que les billes ne se touchent pas entre elles. Les perles peuvent prendre jusqu'à 2 semaines pour sécher complètement, dépendant de la température et du taux d'humidité de la pièce. Pendant le séchage, il est très important de tourner et glisser les perles sur les tiges plusieurs fois par jour pour éviter qu'elles n'y collent, car elles pourraient se casser lorsqu'on les enlèvera pour les enfiler.

Il est aussi possible de percer les trous par la suite avec une perceuse ou une aiguille chauffée et enfilée d'un fil de nylon, mais la tige permet d'entreposer toutes les perles sans qu'elles entrent en contact entre elles ou touchent à une surface où elles pourraient adhérer.

En séchant, les perles perdent jusqu'à la moitié de leur taille d'origine. Il faut donc les faire deux fois la taille désirée une fois sèches. Quand les perles sont complètement sèches, vous pouvez les rendre plus lisses en passant un papier de verre fin puis en les polissant avec un morceau de flanelle.

N'utilisez ni vernis ni laque car ceux-ci empêcherait le parfum de se dégager. La chaleur des mains ou du corps dégagera l'odeur de roses.

Notes

Dans une casserole émaillée, les roses rouges et celles d'un rose profond deviendront d'un brun-rouge assez foncé, comme l'acajou. Les jaunes, orange et mauve deviendront brunes et les roses blanches seront crème. Les perles noires, comme celles des rosaires victoriens, ont été chauffées (mais jamais bouillies) dans une casserole de fonte ou une casserole rouillée. C'est l'oxidation du métal qui donne la couleur plus foncée. On peut remplacer la casserole de fonte par quelques clous rouillés dans le fond d'une casserole pour donner les mêmes résultats.

Variantes

#4 - Une recette rapide consiste à réduire les pétales de rose en pâte avec une mixette, puis à incorporer de la cire d'abeille dans le mélange jusqu'à une consistance idéale pour former les perles.

Cette méthode facile peut être employée comme alternative pour les enfants.

L'huile de rose empêchera la pâte de coller aux doigts et la soie dentaire est idéale pour la création de colliers.

Une méthode sans cuisson, qui prend environ deux mois à préparer consiste à broyer les pétales de roses tous les jours et à les entreposer entre les broyages dans une casserole de fer ou de fonte. Lorsque la consistance de pâte est obtenue, roulez-la en boudin ou en petites boulettes, percez les trous et laissez sécher sur des tiges de métal pendant deux semaines. Les perles devront être glissées de haut en bas et tournées régulièrement plusieurs fois par jour sur les tiges sinon elles y adhéreront.




Eau de roses

Fournitures:

  • 5 ou 6 pétales de rose, la couleur importe peu mais il est préférable de ne pas choisir d'hybrides.
  • 4,54 litres d'eau minérale non gazéifiée
  • Un contenant pouvant contenir 5 litres, avec un couvercle étanche
  • Une casserole d'aluminium pouvant contenir 5 litres d'eau
Tecchnique:

Ajoutez les pétales de roses à l'eau minérale et faites bouillir pendant 15 minutes. Retirez les pétales une fois l'eau refroidie. Versez dans un contenant hermétique et utilisez au besoin. L'eau de rose est aussi comestible et peut être ajoutés aux tisanes, au thé et aux desserts.

Fournitures

  • La gomme arabique est disponible dans les boutiques de matériel artistique. Elle se vend soit en poudre ou en liquide. Les deux peuvent servir indiféremment.
  • le gesso se trouve également dans les boutiques de matériel artistique car il sert en peinture.
  • L'essence ou l'huile de rose, la gomme arabique, et la poudre d'iris se trouvent dans les magasins de produits naturels et dans les pharmacies.
  • La mousse de fleuriste est disponible dans les boutiques et magasins de fournitures d'artisanat.
  • La colle blanche se trouve en papeterie.
  • Les tiges de bambou sont à l'épicerie. On s'en sert habituellement pour les brochettes.
  • Le papier de verre, ou papier sablé se retrouve dans les quincailleries. Choisissez celui qu'on a pas besoin de mouiller.
  • L'eau minérale non gazéifiée ( pas de l'eau de source) est disponible dans les épiceries et certaines pharmacies.




Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics