Artisanat pour tous

INDEXCONVERSIONSAIDEABREVIATIONSEMAIL

Métier à tisser

Ourdissage

page 1 de 2 Suite page 2

Tel qu'expliqué précédemment, il faut procéder avec méthode pour ourdir à même longueur et à même tension un nombre donné de fils.

Les illustrations qui suivent montrent comment on procède.

Une fois déterminée la longueur de la chaîne, on coupe une corde-guide de cette longueur. Cette corde doit être d'une texture et d'un matériel différents de ceux de la chaîne, afin qu'on puisse aisément la voir et la suivre.



Attacher la corde à la première cheville et l'enrouler avec soin autour de l'ourdissoir jusqu'à la cheville de fond ou pivotante. Cela requiert tantôt quelques tours seulement de l'ourdissoir, tantôt beaucoup de tours, selon la longueur de la chaîne. Si la chaîne est courte, il faut ajuster la barre tenant les chevilles autour desquelles le fil tourne.

Quand la corde-guide est en position sur l'ourdissoir, on peut commencer l'ourdissage proprement dit.



Les bobineaux, les cylindres ou les pelotons qui vont former la chaîne se placent sur un cantre, sur un bâti à clous placé à terre, ou dans des cruchons ou des bols.

Ourdir deux ou trois fils à la fois épargne du temps. En prendre plus de trois expose à l'emmêlement. Deux fils à la fois s'avèrent pratique et rapide.



Attacher les deux bouts à la première cheville et enrouler avec soin autour de l'ourdissoir en suivant la corde-guide. Tourner l'ourdissoir avec la main gauche et guider le fil avec la droite.

Quand les fils reviennent aux chevilles d'en haut, on les guide pour les alterner, entre les deux chevilles. A la descente de l'ourdissoir les fils se placent au-dessus de la première cheville et au-dessous de la seconde. Au retour, ils prennent la position contraire, se placent au-dessus de la seconde cheville et au-dessous de la première.

Le croisement des fils aux deux chevilles d'en haut s'appelle encroix (24). Ce croisement est très important, car c'est là qu'on insère les baguettes d'encroix. Le croisement des fils à ce point les tient dans leur ordre et empêche la chaîne de s'emmêler.



Noter l'égalité et l'uniformité des fils placés sur l'ourdissoir.

Quand vous descendez le dévidoir jusqu'à la cheville de retour, gardez les fils en bas de la corde-guide; lorsque vous remontez, tenez-les en haut de cette corde.

On a coutume de compter à l'encroix, même si quelques tisseurs préfèrent compter ailleurs, car à cet endroit les fils s'atteignent plus facilement.

Si l'on fait une grosse chaîne, il y a profit à lier les fils par centaines, à mesure du calcul, avec un gros fil de couleur contrastante. Cela épargne le temps requis autrement pour recompter toute la chaîne.



Une fois obtenu le nombre requis de fils, attachez autou de la chaîne, près de la cheville de retour, un solide fil de couleur.



Ensuite nouez un fil de couleur offrant un vif contraste autour de l'encroix, ou croisement (24) effectué par la rencontre des fils entre les deux chevilles d'en haut. Assurez-vous que la corde s'insère au bon endroit, entoure les deux séries des fils de la chaîne.



Pour empêcher la chaîne de s'emmêler, attachez-la solidement à tous les 24 ou 36 pouces.




Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Créations Siubhan

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics