Artisanat pour tous

INDEXCONVERSIONSAIDEABREVIATIONSEMAIL

Métier à tisser

Enfilement

Quand vous achetez un métier, marquez la lisse médiane de chaque lame en y attachant dans la boucle un fil fin coloré, ou peinturez-la d'une couleur brillante. Si vous avez ainsi préparé votre métier sur lequel vous travaillez, trouvez ensuite la lisse médiane de chaque lame, et poussez jusqu'au bout des lames les lisses de droite. Poussez à gauche les lisses de gauche. Cette division des lisses assure, point très important, l'équilibre aux lames.



On a monté 158 fils pour la pièce de pratique. Ces 158 fils se distribuent sur les quatre harnais, soit 39 sur chacun. (Plus tard il faudra enfiler les deux autres.) Assise en avant du métier, prenez la lisse médiane de la lame 1, comptez les 20 lisses à droite et poussez-les toutes vers le centre de la lame; faites ensuite de même pour les lames 2, 3 et 4.



Il faut ramasser avec soin les fils dans l'ordre où ils se placent l'un près de l'autre sur les baguettes d'encroix, quand commence l'enfilement. Un tisseur, assis à l'arrière du métier, ramasse le premier fil à gauche de la chaîne entre les baguettes d'encroix et l'accroche à la passette que l'autre tisseur, assis en avant du métier, a passée à travers la lisse de la lame no 1. Le tisseur d'en avant tire avec soin le fil et en laisse prendre le bout. Il passe alors la passette à travers la première lisse de la lame no 2, ensuite le 3e fil à travers la première lisse de la lame no 3, puis le 4e fil à travers la première lisse de la lame no 4. Voici finie une unité du dessin.



Rappelez-vous-le bien, quand nous parlons ici de la première lisse des lames 1, 2, 3 et 4, nous voulons dire la première lisse placée, à droite des groupes de vingt que nous venons de compter, et poussée vers le centre de la lame.

Noter la position de la passette et du fil dans la bouche de la lisse.



Le rapport entre le dessin, les fils et les lisses, embarrasse beaucoup le débutant.

Un instructeur résoudra beaucoup des énigmes, mais l'amateur qui travaille seul prend du temps à trancher les difficultés et besogne à désavantage.



L'illustration vise à montrer les rapports entre le dessin, les lisses, le ros et les bouts de chaîne.



Ne jamais oublier que:

  1. les carrés remplis représentent les bouts de chaîne;
  2. les barres horizontales numérotées de 1 à 4 représentent les lames;
  3. tous les dessins se lisent de droite à gauche; et que
  4. les bouts de chaîne se prennent dans l'ordre où les donne l'encroix placé entre les baguettes d'encroix. Un fil est sous la baguette A, le suivant se trouve par-dessus, et ainsi de suite. S'il arrive que deux fils voisins soient sur ou sous la même baguette, ne vous alarmez pas. Continuez votre enfilement dans cet ordre; cela ne fait guère de différence.



11 existe plusieurs moyens d'écrire les dessins, mais la méthode donnée ici constitue l'une des plus employées aujourd'hui.




Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Créations Siubhan

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics